• Lors du mois de juin 1935, Poirot reçoit une mystérieuse lettre d'un dénomé ABC. Celui-ci l'informe que le 21 juin, il commetra un crime à Androver. Le lendemain de l'annonce du crime l'inspecteur Japp avertit Poirot et Hastings que le meutre à bien eu lieu. La victime est une vieille dame du nom de Alice Asher. On retrouve un guide des chemins de fer ABC près d'elle. Là, Poirot et Hastings rencontre Mary Drower, la nièce de la défunte.

    Poirot reçoit une seconde lettre signé ABC. Il compte s'attaquer à un des habitants de Bexhill le 25 juillet. Cette fois ci, c'est une jeune fille de café du nom de Betty Barnard qui est retrouvée morte sur la plage. Les deux amis interrogent Donald Fraser, fianceé à la victime, et Megan Barnard, soeur de Betty.

    Le 30 août, Poirot reçoit une lettre d'ABC qui lui annonce que justement ce 30 août, il tuera dans la ville de Churston. Affolés, notre détective et son vieil ami, préviennent l'inspecteur Japp. Cependant, le crime a déjà était commis et la victime est Sir Carmichael Clarke, un riche collectionneur. Cet homme avait une femme fort malade, un frère du nom de Franklin et une jeune secrétaire dévouée appellée Thora Grey.

    C'est ensemble que les proches des victimes créaient une organisation pour découvrir qui est ABC (ils sont 4 : Mary Drower, Donald Fraser, Thora Grey, Franklin Clarke et Megan Barnard).

    Pendant ce temps, Alexandre-Bonaparte Cus panique. Blessé pendant la guerre, il souffre d'oublis.

    Un quatrième meurtre est commis au Regal cinema dans la ville de Doncaster le 11 septembre. La victime est Geore Earlsfield. Un autre homme, Roger-Emmanuel Downes était présent dans la salle. Poirot continue à mener son enquète. Il finit par découvrir Alexandre-Bonaparte Cus qui s'est effondré devant un poste de police. Celui-ci dit avoir commis les meurtres mais ne pouvait pas commètre le 2eme. Poirot est sur qu'il n'est pas coupable de tous ces meutres. Un autre homme est derrière tout ça : Franklin Clarke. Il voulait assassiné son frère qu'il pensait amoureux de sa secrétaire, celui-ci lui donnerait la totalité de ses biens et que lui, son propre frère n'aurait rien. Il a trouvé cette habile méthode d'alphabet et son coupable idéal dans le but de dérourné l'attention du seul crime qui comptait vraiment pour lui. A la fin, Franklin va tenté de se tuer mais son pistolet se retrouve vide (grace à Poirot).


    5 commentaires

  • votre commentaire
  • La dame blonde

      L'histoire débute très simplement : M.Gerbois vient d'acheter un secrétaire pour sa fille. Mais là, un homme lui demande qu'il lui revende. M.Gerbois refuse. Il offre le secrétaire à sa fille Suzanne qui en est très heureuse. M.Gerbois renge un tiquet de loterie à l'intérieur. Quelques heures après, le secrétaire est volé.

    Quelques temps après, M.Gerbois gagne à la loterie mais : le tiquet est dans le secrétaire. Là, on apprend que c'est en faite Arsène Lupin qui l'a volé. Celui-ci l'informe qu'il est pret à lui donner la moitié de la somme. M.Gerbois refuse, voulant la totalité de la somme. Finalement, Arsène Lupin "kidnappe" Suzanne, qui on l'apprend après, est venue de son plein grè. Il lui envoie le tiquet de loterie et  réclame une rançon de la moitié de la somme du tiquet. M.Gerbois est obligéde céder. C'est une amie d'Arsène Lupin, une dame blonde, qui emmène Suzanne. Arsène Lupin arrive lui mystérieusement dans la maison.

    Le baron d'Hautrec est assassiné mais son précieux "diamant bleu" n'a pas été volé. Holmes enquète. Arsène Lupin lui donne un délai de 10 jours.

    Holmes rencontre M.Destange.

    Il découvre après plusieurs jours que Arsène Lupin a monté une socité secrète répartie dans des habitations truquées de l'architecte Lucien Destange. Il découvre également le repère de la dame blonde. Il s'y rend. Là, il se rend compte qu'il s'agit en réalité de Clothilde Destange. Elle s'est faite passée pour Antoinette Bréhat et s'est faite employée par le baron d'Hautrec pour lui voler son dimant. Malheureusement, le plan ne se déroule pas comme prévu et elle le tue.

    Le jour d'après, Herlock Sholmès se rend chez les Destange pour parler à Clothilde. Il se fait passer pour M.Stickmann, le soit disant secrétaire de M.Destange. Elle le reçoit alors qu'elle est au téléphone. Il lui avoue qu'il connait toute l'histoire. Il lui demande de l'accompagner. Il rendre avec elle dans un taxi. Mais le chauffeur n'est autre qu'Arsène Lupin, informé par le coup de téléphone. Il va l'expédier sur un bateau qui le rammène en Angleterre mais qui doit arriver après une heure du matin pour qu'il ne puisse pas s'échapper en revenant par le train.

    Arsène Lupin va fuire avec toute sa bande. Il revient juste quelques instants dans l'appartement. Mais là, les ouvertures sont toutes bloquées. Entre alors Herlock Sholmès. Il avait changé l'heure des pendules sur le navires. Il lui dit alors qu'il n'emprisonnera pas Clothilde si il se rend. Arsène Lupin se sacrifit. Herlock Sholmès le confie à Ganimard. Mais Lupin arrive à s'échapper par l'ascenseur qui s'envole.

    La lampe juive

      Herlock Sholmès reçoit une lettre de M.d'Imblevalle. Une lampe juive a été volé. Il en reçoit une aussi d'Arsène Lupin qui lui demande de ne pas venir. Herlock et Wilson parte donc pour Paris. Arrivés là bas, une jeune fille leur demande à son tour de ne pas venir. Ils se rendent quand même à la demeure des Imblevalle, le n°18 de la rue Murillo. M.et Mme d'Imblevalle les acceuillent chaleureusement. Ils les informent que à l'intérieur de la lampe juive était caché un bijou de très grande valeur. Herlock enquète. Un second vole se produit, Wilson est touché et hospitalisé. Herlock découvre que la jeune fille qui l'avait arrêté est Alice Demun, la gouvernante. Il découvre également que le bijou avait été volé à la demande d'un maître chanteur. Maître chanteur qui se suicide. En réalité, Mme d'Imblevalles a volé avec l'aide d'Alice sa propre lampe pour rembourser le maître chanteur. Alice avait demandé l'aide d'Arsène Lupin pour qu'ils puissent cacher se déshonneur.


    7 commentaires
  •   Le décor se place dans une émission de télé réalité appellée "Concentration". Les candidats choisis au hasard dans toute la population, subissent des violences inimaginables. Chaque jour,deux meurent. Les personnages principaux sont : la kapo Zdena et Pannonique (n° de matricule : CKZ 114) dont elle est amoureuse. Pour sauver celle qu'elle aime de la mort, la kapo Zdena va fournir après maintes résistance de la nourriture que Pannonique partage avec le reste des détenus, et va tenter de diminuer ses peines (coups moins forts, ...). Pannonique, devenue l'idole du public, et en premières pages de nombreux journaux. Les producteurs, après d'une baisse du nombre de spectateurs, vont decider de faire voter le public, pour la mise à mort des candidats. Là, Pannonique, plusieurs fois comparée à une sainte, va se sacrifier : elle annonce à la caméra qu'elle préférerait mourir, elle seule, que de voir mourir deux personnages (le public va bien la choisir mais aussi une de ses amies). Le jour de la mise à mort, Zdena arrive avec des cocktails molotovs (dont le nom du livre) menaçant de les lâcher si la production ne s'arrête pas. Elle finit par obtenir raison. Là, elle annonce à Pannonique, qui malheureusement pour elle n'est toujours pas amoureuse d'elle, qu'il s'agit en réalité de bocaux contenant du vin et de l'huile.


    4 commentaires
  •   L'histoire débute par la découverte de la canne du docteur Mortimer par Sherloch Holmes et le docteur Watson devant le 221b rue Baker street. L'homme reviendra le soir. Un homme, Sir Charles, a été retrouvé mort près de son manoir à une heure tardive, près de l'allée des ifs. C'est Mr Mortimer qui a fait l'autopsie. Il observa d'immenses traces de chiens près du cadavre. Après avoir raconté la légende des Baskerville (la légende: Sir Hugo, ancètre de Sir Henry, vola une jeune fille. Celle ci s'enfuie. Il partit à sa recherche avec l'intention de la tuer. Ses amis, ayant peur qu'il fasse une bêtise, partent à sa recherche. Là, ils découvrent la jeune fille morte et un immense chien noir déchiquetant Sir Hugo), il demande l'aide de Sherlock Holmes pour convaincre l'héritier, Sir Henry, de rester dans le manoir, Baskerville hall, situé dans le Devon. Celui ci arrive à le convaincre lors de sa visite le lendemain matin. Après sa visite, Watson et Holmes remarque un homme, qui s'enfuit lors qu'il les voit. Sur les conseils de Sherlock Holmes, Watson accompagne Sir Henry pour son arrivée à Baskerville Hall. Lors de leur arrivée, ils apprennent qu'un forçat du nom de Selden c'est évadé. Ils rencontrent Mr et Mlle Stapleton, frère et soeur. Sir Henry s'éprend de Mlle Stapleton. Watson va alors rendre visite à Mlle Laura Lyons. Sur le chemin du retour, il rencontre Sherlock Holmes, qui est en réalité là depuis le début. Là, tout va commencé à s'éclairsir. C'est en réalité Mr Stapleton qui est le meurtier. En rentrant, il trouve le forçat revetut d'un des habits de Sir Henry, mort. Mr Stapleton arrive, soit disant pour voir ce qui se passait, et se rend alors compte du mélange qu'il a fait entre les deux hommes mais ne le laisse pas voir. Sherlock Holmes et Watson vont lui tendre un piège avec l'aide de Sir Henry qui va bien se dérouler mais Mr Stapleton va s'enfuire. On va le retouver noyé.


    25 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique